Panier

Votre panier d'achats contient
0 produit(s)


Acceptance Mark
Facebook

Twitter

5 conseils pour la composition de chants de louange

par Paul Baloche

La plupart des compositeurs les plus productifs sont conducteurs de louange mais, vous n’êtes pas obligés d’être un conducteur de louange pour écrire de bons chants d’adoration. Il suffit juste d’être un adorateur. Le plus souvent, les meilleurs chants de louange ne sont pas faits à des fins commerciales. Il n’est pas rare que ces chants, ou au moins le noyau, naissent alors que vous n’êtes même pas en train d’essayer de composer. Un bon nombre des meilleurs chants sont nés dans l’église. Voici 5 conseils pour donner un élan à votre composition.

1 – Soyez Ouverts à l’Esprit

La présence du Saint-Esprit est comme de l’huile qui lubrifie nos esprits, créant ainsi un essor musical. Il peut s’agir d’un élément pendant la louange (un mot, une phrase, une ligne) qui produit en vous quelque chose ; vous continuez ainsi à chanter vos propres paroles d’adoration dans votre cœur et amorcez votre propre mélodie. Quand cela se produit, écrivez-les ! Écrivez-les ! Écrivez-les ! Non, vous ne vous en souviendrez plus ; utilisez donc l’arrière d’un bordereau ou votre smartphone ou votre fidèle carnet que vous avez toujours avec vous pour ce genre d’occasions. Plus tard, vous pourrez reprendre ces idées et louer avec elles jusqu’à ce que plus de matière n’en découle.

Parfois c’est une prédication qui peut susciter une idée. Vous vous dites « on a besoin d’un chant qui dit cela. Même le titre ferait une bonne accroche ! » C’est rare d’obtenir plus de 15% d’un chant en faisant comme cela mais vous pouvez en avoir juste assez pour un très bon point de départ. Remerciez Dieu pour ces pépites, gardez-les et mettez-les de côté pour plus tard.

2 – Écrivez-les

Ayez toujours votre antenne déployée. Une grande partie du travail du compositeur est de trouver et de retrouver l’inspiration. Faites attention à la façon dont les mots sont mis ensemble, comment ils sonnent et comment ils retentiront. Capturez des petites phrases qui deviendront des accroches. Vous en entendez une et vous vous dites « Eh ! Ça pourrait faire un bon chant.» Puis, soyez un gribouilleur, souvenez-vous, écrivez les. Trouvez le cœur, l’émotion humaine qui vient du noyau. C’est ce qui fait fonctionner un chant.

Écoutez ce que les gens disent à Dieu quand ils prient ou quand ils le louent. Ça vous montre ce dont ils ont besoin et comment ils se sentent. Essayez d’incorporer cela à vos chants. Continuez et ouvrez vos yeux et notez ce que la personne est en train de dire dans sa prière. Si ça vous semble curieux de faire cela, soyez en paix. Rappelez-vous : quelqu’un a écrit la prière de Moïse et ce que Anne prophétisait.

3 – Garder un compte rendu de votre parcours

La composition est une façon de faire le récit de votre parcours. Le Roi David a écrit ses expériences de vie, même les mauvaises : quand il a fuit devant son fils Absalom (Psaume 3) ; quand Dieu l’a délivré des mains de Saül (Psaume 18) ; quand il contrefit l’insensé en présence d’Abimélec (Psaume 34) ; quand le prophète Nathan est venu à lui après qu’il ait péché avec Bath-Schéba (Psaume 51). (Regardez aussi les Psaumes 7, 30, 56, 57, 142.) Voyez la composition comme une autre façon de raconter et de faire un compte rendu de votre vie. Chaque chant que vous écrivez représente une partie de votre vie.

4 – Écrivez avec les Écritures

Souvent, vos chants peuvent jaillir de la Parole de Dieu quand vous la méditez dans votre temps personnel. Un passage touche quelque chose d’enfoui en vous et commence à se traduire en musique. Voici un bon exercice à essayer. Enfermez-vous dans un endroit tranquille où personne ne peut vous entendre.  

C’est très important que vous ne soyez pas nerveux. Si vous n’avez pas d’endroit où vous pouvez être seul, essayez juste de trouver l’endroit le plus isolé possible et chantez en chuchotant ou à n’importe quel niveau sonore à partir du moment où vous vous sentez à l’aise.

Ouvrez votre Bible à un psaume et commencez à le chanter à voix haute en improvisant en temps réel. Continuez à lire peu à peu tout en créant la mélodie. Peut-être qu’il s’agit d’un psaume où le psalmiste livre son cœur à Dieu. Ressentez toutes les émotions et exprimez-les spontanément avec des mots. Parfois vous allez vous rendre compte que vous chantez fort sur des moments de louange et qu’à d’autres moments vous le faites en chuchotant les pleurs du psalmiste, peut-être en accords mineurs.

Ce qu’il va en ressortir va être différent d’une personne à une autre et va dépendre de son style musical. Sûrement que ça n’aura aucune forme mais ressemblera plus à un « état de conscience » ou à un récital d’opéra ou à un oratorio. Ne vous en faites pas, c’est sûrement parce qu’il n’y a pas de forme métrique dans le passage que vous chantez. Si vous êtes un musicien, bon en improvisation, vous allez probablement vouloir vous accompagner avec les accords appropriés. Même si vous vous enregistrez pour votre plaisir, ne considérez pas cela comme un chant. Personne d’autre n’est censé le chanter.

C’est très personnel. Peut-être trouverez-vous une ligne ou deux susceptibles d’être développées en une vraie chanson et qui découlent de ce moment. Que vous le fassiez ou non, vous allez exercer des notions d’engagement avec la Parole et traduire des émotions en musique.

5 – Chantez Vos Prières

Si vous faites partie des personnes qui sont plongées dans la musique et que vous remarquez que vous chantez la plupart du temps, essayez aussi de chanter vos prières au Seigneur. Le Roi David l’a fait. Un bon moment pour le faire est lorsque vous vous trouvez tout seul dans votre voiture. Vous allez voir votre musique se charger de vos émotions par rapport à des fardeaux ou se charger de louanges venant de votre cœur. Ça peut intensifier votre vie de prière. Attention : N’essayez pas de vous accompagner à la guitare pendant que vous conduisez.

Votre devoir à faire ce mois-ci est de commencer à écrire. Écrivez maintenant, tout de suite !


Paul Baloche est un chroniqueur assidu pour Worship Leader magazine. Les chants de Paul comprennent "Ouvre Les Yeux de Mon Coeur" ("Open the Eyes of My Heart"), "Hosanna", "Ton Nom" ("Your Name"), "Voici Le Jour" ("Today Is The Day"), "Au Dessus de Tout" ("Above All") et bien d’autres. Il est aussi auteur, enseignant, pasteur de louange et artiste studio. Accédez à plus d’informations en cliquant ici. Retrouvez plus d’informations sur son prochain album de Noël qui sortira en octobre en cliquant ici.

 

Source : WorshipLeader.com
Traduit par Camille Hartmann

<< Retour à la liste des articles