Panier

Votre panier d'achats contient
0 produit(s)


Acceptance Mark
Facebook

Twitter

Notre motivation envers les célébrations

par Matthieu Nantel

Est-ce que vous vous êtes déjà posé les questions suivantes : Pourquoi venons-nous à l’église, semaine après semaine ? Qu’est-ce qui fait en sorte que certains dimanches semblent être meilleurs que d’autres ? Quelle différence y a-t-il entre le fait de rester chez soi pour passer un temps avec Dieu et le fait de venir le célébrer en communauté à l’église ? Voilà ce à quoi nous tenterons de répondre.

Dans un premier temps, il est nécessaire de chercher à comprendre quelle est notre motivation à venir à l’église chaque semaine. Si notre motivation ne tient qu’au fait de chanter quelques cantiques et d’écouter un message, nous risquons de passer à côté de bonnes occasions de voir Dieu à l’œuvre autour de nous et de pouvoir grandir, car une célébration, c’est beaucoup plus que le simple fait de chanter des louanges et d’écouter un message. La particularité de la célébration dominicale est que c’est une rencontre communautaire avec Dieu. Pour l’équipe de louange, c’est une occasion de contribuer à l’expérience commune par l’exercice de ses dons.

Être illuminé par Dieu

Il existe plusieurs motifs pour lesquels nous pouvons venir à l’église. Notre personnalité peut avoir une influence sur ces motifs et il est impossible de déterminer qu’un motif est plus valide qu’un autre. Par contre, étant donné que le Ministère de louange contribue à faire en sorte que l’assemblée soit émerveillée par la personne de Dieu, je traiterai davantage de ce motif comme première motivation au fait de venir à l’église. C’est ce dont il est question dans le passage suivant :

17  Je demande que le Dieu de notre Seigneur Jésus–Christ, le Père qui possède la gloire, vous donne, par son Esprit, sagesse et révélation, pour que vous le connaissiez ;
18  qu’il illumine ainsi votre intelligence afin que vous compreniez en quoi consiste l’espérance à laquelle vous avez été appelés, quelle est la glorieuse richesse de l’héritage que Dieu vous fait partager avec tous ceux qui lui appartiennent,

(Éphésiens 1 : 17-18)

Venir à l’église, c’est se donner une chance de pouvoir rencontrer Dieu en communauté pour qu’Il puisse se révéler à nous afin que l’on puisse apprendre à le connaître et qu’Il puisse ainsi illuminer notre intelligence pour que nous puissions devenir semblable à lui. Dieu désire nous rencontrer. Il est tellement grand et extraordinaire que sa parole dit que « Tous genoux fléchiront devant lui. » Lorsqu’on parle du fait d’être éblouis par sa grandeur à un point tel que, nos genoux puissent fléchir devant lui, il est bien sûr question d’une attitude de notre cœur, une attitude où nous sommes renversés par une partie de sa nature qui nous est révélée.

Pour être en mesure de pouvoir goûter pleinement à Dieu lors d’une célébration, nous nous devons de nous exercer jour après jour en cherchant à voir ce que Dieu est en train d’accomplir autour de nous. Il est plus facile de comprendre certains aspects concernant Dieu lorsque nous avons déjà eu la chance de les expérimenter dans notre vie de tous les jours. Par exemple, comment serions nous en mesure de pouvoir réellement comprendre l’amour inconditionnel que Dieu a pour nous en chantant des chants sur ce sujet ou encore, en écoutant un prédication sur le sujet, si nous n’avons jamais goûté à cet amour ? Pour nous aider à connaître ces différents aspects de Dieu, comme son amour inconditionnel, nous nous devons de chercher toutes les occasions pour le remercier comme il en est question dans 1 Thessaloniciens 5 :18 : « Remerciez Dieu en toute circonstance : telle est pour vous la volonté que Dieu a exprimée en Jésus–Christ. » En étant reconnaissant envers lui, cela nous rend alerte à toutes les occasions de découvrir un peu plus chaque jour les différentes qualités de Dieu et de pouvoir les expérimenter. De plus, il sera plus facile de pouvoir faire découvrir aux autres personnes ces différents aspects concernant Dieu, si nous avons déjà eu l’occasion de les expérimenter dans notre vie.

Notre préparation

Adopter une telle attitude de reconnaissance vis-à-vis Dieu, c’est aussi se préparer à le rencontrer. Même si nous ne sommes pas impliqués directement dans le déroulement d’une célébration, notre attitude et notre préparation au fait de le rencontrer joueront beaucoup sur la manière dont Dieu pourra se révéler à nous. Il n’est pas toujours facile de venir disposé à une célébration du dimanche matin. Après une semaine chargée, ou nous avons été à la course chaque jour, quelque fois troublés par différents problèmes, ou encore fatigués de toutes les activités qui se sont déroulées, notre tête est souvent plus ailleurs que concentrée sur Dieu. Le fait de se préparer à cette rencontre facilitera notre disposition à laisser Dieu nous parler et nous rencontrer. De cette manière, il sera en meilleure position pour nous faire découvrir sa personne et nous amener à devenir semblable à lui. Se préparer peut être différent pour chaque personne. Ça peut se produire, pour certain, en prenant un temps avec Dieu avant la célébration, ou pour d’autres en se couchant à une heure raisonnable la veille afin d’être en pleine forme pour entendre ce qu’Il a à nous dire. Peu importe la manière, il est de notre responsabilité de se préparer à venir rencontrer Dieu. En étant préparés, nous mettons toutes les chances de notre côté pour recevoir le contenu de la célébration.

Être au service des autres

Les célébrations du dimanche matin sont d’abord une occasion pour donner plutôt que pour recevoir. Dieu nous a donné des dons différents pour que nous puissions les mettre à sa disposition. Le Ministère de louange est une manière de pouvoir servir les gens de l’assemblée par nos dons. Notre devoir est « d’accompagner les gens, et prier Dieu afin qu’Il puisse faire son travail »(1),  pour pouvoir toucher les cœurs des gens. Notre rôle de nous rendre disponibles comme un outil pour lui permettre de nous utiliser de la meilleure manière qui soit. Adopter une attitude de serviteur, c’est être prêt à faire les choses volontairement pour faire en sorte d’aider du mieux que l’on peut les gens à rencontrer Dieu. « Le dimanche matin, Dieu peut changer pour toujours certaines choses dans la vie des gens.»(2)  Nous sommes donc appelés à participer à ce défi par notre attitude de serviteur, en permettant à Dieu de nous utiliser. Ce défi consiste à faire en sorte que : « Si les gens retournent chez eux, le dimanche matin, sans être différent  de quand ils sont entrés, c’est que nous avons passé à côté de l’essentiel. »(3)  Sans être nécessairement en mesure de pouvoir évaluer cet aspect, nous devons faire du mieux que nous pouvons pour que tous ensemble, par nos dons, nous soyons en mesure de nous édifier, de nous supporter et de nous encourager les uns les autres. Si nous adoptons une telle attitude, nous risquons fort de bénéficier nous aussi des dons des autres membres de l’assemblée.

Conclusion

Finalement, nous pouvons dire que notre motivation à venir célébrer Dieu le dimanche matin sera proportionnelle à notre motivation à connaître Dieu davantage. Pour que nous puissions être disposés le mieux possible pour entendre ce que Dieu a à nous dire, il est de notre responsabilité de se préparer à venir le rencontrer. Par les dons que Dieu nous a donné, nous avons aussi la responsabilité de les mettre au service de l’assemblé afin qu’ils puissent contribuer à faire la volonté de Dieu pour cette Église. Ressentez-vous de l’engouement lorsque vous songez à venir à l’église chaque dimanche ? Est-ce que certains aspects de votre vie pourraient être améliorés afin de venir préparés à rencontrer Dieu chaque dimanche à l’église ? Comment pouvez-vous contribuer davantage à faire en sorte que Dieu puisse vous utiliser par vos dons ?


 

1 - Nancy Beach, An Hour On Sunday – creating moments of transformation and wonder, p. 25 – Traduction : Matthieu Nantel
2 - Nancy Beach, idem, p.31
3 - Nancy Beach, pdem, p.31

<< Retour à la liste des articles