Panier

Votre panier d'achats contient
0 produit(s)


Acceptance Mark
Facebook

Twitter

Considérer l’excellence... (troisième partie)

par Johnny Markin

Pourquoi devrions-nous viser l’excellence dans notre adoration ?

  • Parce que Dieu le désire. Dans le livre de la Genèse, Dieu ne porta pas un regard favorable sur l’offrande de Caïn (légumes), mais plutôt sur celle d’Abel (agneau). Était-ce parce que Dieu était soudainement empreint d’un dégoût pour le végétarisme? Bien sûr que non. En fait, Dieu était plutôt intéressé par l’attitude de leur cœur lorsqu’ils ont offert leur adoration. Puisque les moutons étaient d’une grande valeur et d’une grande utilité pour les gens de l’époque, l’offrande d’Abel demandait un plus grand sacrifice. C’est pourquoi Dieu était déçu de Caïn, qui lui, de son côté, jugeait son offrande amplement suffisante à son égard.
  • David était talentueux. David fut appelé devant le roi Saul à cause de son talent. La façon dont David jouait de la harpe soulageait Saul de sa souffrance (1 Samuel Ch. 16). « Est-ce que vous voyez un homme talentueux dans son travail ?  Si vous voyez un homme habile dans son ouvrage, qu’il se tienne auprès des rois; Il ne se tiendra pas auprès des gens obscures » (Proverbes 22 :29). Ce qui m’amène vers le dernier point...
  • Considérer son auditoire. Si l’on me demandait de faire une prestation lors d’une cérémonie ou la reine d’Angleterre serait célébrée, je serais probablement honoré ainsi que je me préparerais rigoureusement pour ne pas avoir honte et embarrasser l’auditoire par ma médiocrité ou mes erreurs. Combien plus encore devrais-je alors me préparer pour apporter une offrande devant le Roi des rois.

Est-ce que l’excellence est réservée seulement pour ceux qui sont sur scène ? Absolument pas ! C’est une attitude du cœur qui tend à vouloir donner la meilleure offrande qui soit. Donc, lorsque mes enfants décident de me chanter une chanson et qu’ils ne sont pas sur la note, j’apprécie quand même le plaisir qu’ils ont de m’offrir leur prestation musicale. Que notre Père céleste prenne plaisir à ce que nous lui apportons !

<< Retour à la liste des articles