À MON DIEU J'ABANDONNE - AF #0604

Heinrich Isaac / Texte de Psalmodie morave Air du n° 111



Paroles :

À mon Dieu j'abandonne
Ma vie et ma personne,
Mes projets et mes voeux.
Sans lui rien ne prospère ;
Sans mon céleste Père,
Rien ne saurait me rendre heureux.


Oui, de sa Providence,
Avec reconnaissance
Je veux tout accepter.
Ce qu'il lui plaît de faire
M'est toujours salutaire :
Cesse mon coeur, de t'agiter.


Je reçois avec joie
Tous les biens qu'il m'envoie,
Et, dans l'adversité,
Quand sa main me châtie,
Du Dieu qui m'humilie
J'adore encor la volonté.


Oui, mon âme est tranquille ;
Je trouve un sûr asile,
Ô Seigneur, dans ton sein ;
Et bientôt cette vie
Pour moi sera suivie
D'un bonheur sans borne et sans fin.


Ajouter à mon programme

<< Retour à la liste des chants